Déchets, organiser la collecte

La question de la collecte des déchets peut être considérée comme une question simple et évidente : un déchet se jette à la poubelle et, dans la mesure du possible, dans un bac permettant ultérieurement un recyclage. Hélas, à la vue de certains sites en fin de manifestation, il apparaît qu’organisateurs comme participants ne sont pas tous sensibles et responsables. Pour rappel, en tant qu’organisateur vous êtes responsable de la collecte et de l’évacuation de vos déchets. Aussi, il m’a paru intéressant d’évoquer ce sujet.

(Nous aborderons bien évidemment très prochainement sur Evoleos la mise en place du tri sélectif.)

  • Premier niveau  : la collecte des déchets

Selon que votre événement est organisé en plein air (sur la voie publique par exemple) ou dans un bâtiment dédié, les questions de l’organisation logistique peuvent sembler diamétralement opposées. Dans le premier cas, l’existant inadapté à votre manifestation, sera vite saturé alors que dans notre second cas, théoriquement, les points de collectes sont présents et en nombre suffisant. Parce que la réflexion ne demande pas forcément beaucoup de temps et que dans certains bâtiments dédiés à l’événementiel il peut y avoir quelques surprises, je conseillerais d’aborder le sujet du point zéro (espace vide, non-équipé) en s’arrêtant sur les aspects suivants :

Volume

  • Quel est la taille du public attendu, sur quelle durée ?
  • Avons-nous des activités générant des déchets ?
    (Le point noir étant généralement la restauration)
  • Quelles solutions avons-nous envisagées pour réduire nos déchets ?
    cf l’article sur l’usage des gobelets réutilisables

Espace

  • Comment est organisée la circulation des participants ?
  • Quelles sont les zones statiques ?
    (espaces d’écoute pour un concert mais aussi files d’attente, coins fumeurs…)
  • Quel est l’existant ? Est-il adapté ?
  • Quel distance aura à faire un participant pour accéder à une poubelle ?

Collecte

  • Qui assure le ramassage des dechets collectés ?
  • A quelle fréquence et à quel moment de la journée ?
  • Quelle solution en cas de saturation des poubelles d’une zone de collecte ?
  • Où seront stockés les déchets collectés, qui assurera le ramassage et quand ?

Visibilité

  • Nos points de collectes sont-ils visibles et identifiables ?
    (même en cas de foule dense)
  • Faut-il prévoir une signalétique complémentaire ?
    (quasi-obligatoire lors de la mise en place du tri sélectif)
  • Dans le cadre de notre démarche éco-responsable, prévoyons-nous une sensibilisation à la question des déchets ?

Vous l’aurez constaté, en soi les points évoqués sont simples et basiques, hélas à la fin de certains événements, le résultat n’est pas au rendez vous. Pourquoi ? Bien souvent parce que cette question a été rapidement traitée voire ignorée.

En lieu et place de conclusion, je vous laisse l’image ci-dessous d’un festival en plein air sur laquelle votre regard s’est sûrement déjà arrêté…

poubelle pleine

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *