Du gobelet réutilisable au gobelet non siglé, l’exemple du Festival du Bout du monde

Objet emblématique d’un engagement éco-responsable, le gobelet réutilisable est devenu depuis quelques années un classique que l’on croise à l’occasion de festivals, rencontres sportives ou autres événements grand public.

Dans une démarche de valorisation du produit mais aussi et surtout de communication, ces gobelets sont personnalisés, parfois avec talent, et deviennent pour nombre de festivaliers objet souvenir voire de collection. La dimension environnementale est alors réduite puisque le verre ne sera pas rendu en fin de concert et ne pourra être réutilisé. (On constate un taux de non-retour de 25-35% selon les manifestions)

Le Festival du Bout du Monde explique comment depuis 2007 il a progressivement amélioré son dispositif jusqu’au gobelet non siglé (ou gobelet générique), permettant l’amélioration du taux de retour et donc un impact moindre sur l’environnement.

Une vidéo que nous souhaitions partager, proposée par le Collectif des Festivals.

Action ! Des gobelets non siglés au festival du Bout du Monde
Réalisation Guillaume Prié – 2014

Festival du Bout du Monde, Presqu’île de Crozon (29)

.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *